Woouf

Les 10 erreurs que font ceux qui donnent des croquettes à leur chien

10 erreurs croquettes

Quelles sont les 10 erreurs les plus fréquentes que font ceux qui donnent des croquettes à leur chien?

La croquette reste de loin le mode d’alimentation le plus répandu dans le monde car plus de 90% des chiens en mangent. Bien que je ne me suis jamais caché de recommander une nourriture fraîche pour votre chien lorsque votre style de vie et votre budget vous le permettent, je considère que tourner le dos (comme le font plusieurs puristes du cru) à ceux qui donnent des croquettes serait d’empêcher une foule de chien de vivre en meilleure santé. Après tout, qu’on donne du cru, des croquettes ou n’importe quoi entre les deux, on peut tous faire de petits changements dans la nutrition de notre chien pour lui assurer une meilleure santé.

Je souhaite donc au fil de cet article vous dresser la liste des 10 erreurs les plus communes que je vois chez les gens qui nourrissent leur chien avec des croquettes. Au départ, c’était un top 8 mais avouons que ça sonne moins bien…et comme par magie pendant l’écriture il m’en est venu deux de plus (je ne vous dis pas lesquelles)!

Voici donc les 10 erreurs que vous faites peut-être (en partie) si vous donnez des croquettes.

1. Toujours donner la même croquette

Ceux qui me lisent fréquemment doivent en avoir assez de me voir répéter constamment que nous devons donner de la VARIÉTÉ à nos chiens! Pourtant, c’est là un problème majeur du marché actuel.

Il ne fait AUCUN sens qu’un chien mange la même croquette toute sa vie. Ceux qui perpétuent ce mythe le font pour la seule raison qu’ils ne veulent pas perdre votre clientèle ($), que ce soit votre vétérinaire, un vendeur en boutique ou une compagnie directement par le biais des programmes de fidélité (ex: 12e sac gratuit).

Je ne le répéterai jamais assez: aucune croquette n’est parfaite. Ce mode de nutrition est un compromis utile pour nous les humains mais très imparfait pour la santé de notre chien. Si vous ne pouvez offrir autre chose que des croquettes à votre chien, offrez-lui au moins de la variété…mais pas n’importe comment!

De nombreuses compagnies offrent ce qu’on appelle des diètes rotatives, où dans une même marque vous aurez une ligne de produit contenant 3, 4, 5 « saveurs » (protéines) que vous pourrez alterner sans faire de transition comme lorsque vous changez de marque. En simple une diète rotative, c’est la même « recette de base » à laquelle on ajoutera une protéine de viande différente pour chaque « saveur ». Pour vous l’imager, c’est un peu comme si chaque jour vous mangeriez des patates, des carottes et une viande en alternance (poulet, agneau, poisson, etc…). Recette de base identique (patates+carottes) et vous variez la viande.

Aucun chien ne devrait manger le même repas toute sa vie et pour ceux dont c’est le cas, ne vous surprenez pas qu’un beau jour il décide qu’il en a assez et refuse de manger. De plus, c’est à force d’être exposé constamment à la même protéine qu’avec le temps, le corps du chien développe des allergies et intolérances à de nombreux ingrédients. Une autre raison d’intégrer la variété à ses repas!

Est-ce nécessaire de varier à chaque repas? Non! Ce que je recommande normalement est de changer à chaque achat de sac. Vous finissez votre sac de poulet, alors achetez poisson pour le suivant par exemple et ainsi de suite, selon le nombre de saveurs disponibles dans la marque que vous donnez. Avec le temps vous remarquerez peut-être que votre chien a ses favoris ou aime moins une saveur…mais reste qu’alterner entre 3 ou 4 saveurs c’est mieux que ne pas alterner du tout.

Une autre façon d’offrir de la variété serait de changer de marque une fois de temps en temps. Disons que ça fait un an ou deux que votre chien mange une marque, rien ne vous empêche d’essayer un autre produit. Il y a tellement de bons produits sur le marché (j’ai d’ailleurs écrit un top-10 des meilleures marques dans cet article) qu’il est selon moi fort logique d’essayer autre chose de temps en temps. Le seul inconvénient lorsqu’on passe d’une marque à une autre est qu’il faut faire une transition en mélangeant les deux produits (ancien et nouveau) pendant quelques jours afin que l’estomac du chien s’habitue. Lorsque vous essayez une autre marque, commencez par un échantillon ou un petit sac, question de confirmer que votre chien l’aimera (si jamais il est difficile).

En général, je trouve que les gens ont trop peur de changer de marque. Je le vois d’ailleurs beaucoup chez des gens consciencieux qui attendent leur premier chien (j’étais pareil). On se donne l’impression qu’on va faire un choix hyper important pour toute la vie de notre chien et ça fini par être hyper stressant…pour NOUS! Lorsqu’on m’écrit pour me demander de l’aide pour faire le choix « final » disons entre deux ou trois bonnes marques, ma réponse surprend souvent les gens lorsque je leur dis « fais choisir ton chien » en lui présentant des échantillons des trois marques et en regardant vers quoi il est attiré naturellement.

Bref, changer n’est pas négatif…c’est même conseillé! Faut juste savoir comment le faire.

2. Acheter de trop gros sacs

Une autre erreur majeure que je vois trop fréquemment: des gens qui ont de petits chiens et qui achètent d’immenses sacs!

Saviez-vous qu’une fois le sac ouvert et au contact de l’air, les croquettes commencent tranquillement à moisir? Et oui…

La dernière étape de fabrication d’une croquette avant l’emballage consiste à la vaporiser d’une source de gras (ex: huile de poisson, gras animal, saveur artificielle, etc) afin de lui donner du goût. Ce gras va par contre commencer à oxyder dès que vous allez ouvrir votre sac. Résultat: au bout de quelques semaines, de micro champignons se seront créés sur les croquettes de votre chien.

Avez-vous déjà remarqué que vers la fin du sac, votre chien perd de l’intérêt envers ses croquettes? Vous lui achetez donc un nouveau sac du même produit (si vous ne faites pas de diète rotative) et comme par magie…votre chien redevient alors super intéressé de manger! Pourtant il s’agit du même produit. Ce n’est pas de la magie…il était juste tanné de manger ses croquettes avec des champignons!

Dans un monde idéal (selon la protéine), le sac de votre chien devrait être utilisé complètement en 2 à 3 semaines. En réalité, personne ne fait ça…je recommande alors que vous utilisiez votre sac au complet en environ un mois, ce qui est tout à fait acceptable. Donc si votre chien fait 4 lbs et que vous achetez le gros sac de 25 lbs en me disant (tout fier) qu’il en aura pour 6 mois…dites-vous qu’à chaque fois j’ai un peu de peine pour votre chien qui va manger des croquettes oxydées 10 mois sur 12 dans son année.

Ça revient un peu plus cher d’acheter des plus petits sacs…oui…mais un chien malade vous coûtera encore plus cher!

3. Mettre les croquettes dans un contenant en plastique

C’est là une erreur majeure de plusieurs d’entre vous: aussitôt le nouveau sac de croquettes ouvert, vous vous empressez de transvider le tout dans un beau contenant de plastique! C’est pourtant une des pires choses que vous pouvez faire!

kibble container

Vous vous souvenez que je vous parlais du gras vaporisé sur la croquette avant l’étape de l’emballage? Et bien si vous mettez les croquettes directement dans un contenant en plastique, ce gras va aller se coller aux parois du contenant de plastique et va encore là y créer de la moisissure (invisible à l’oeil nu). Même si vous lavez le bac fréquemment, la moisissure va rester incrustée dans le plastique qui est une surface poreuse et le lavage ne changera rien!

De plus, le plastique est créé en utilisant divers produits chimiques qui vont entrer en réaction avec les croquettes pour libérer des BPA, BPS et des phtalates, prouvés pour causer des problèmes hormonaux et des cancers. En 2013, l’Université du Texas a prouvé que même d’infimes parties (une partie par mille milliards) peuvent avoir un effet sur le fonctionnement des cellules du corps. Dans la même étude, on a prouvé que 90% des 500 plastiques testés libèrent ces produits chimiques naturellement. Imaginez à combien le pourcentage augmente une fois qu’on ajoute la réaction qui se passe lorsque le gras des croquettes oxyde au contact de l’air chaque fois que vous ouvrez le contenant pour nourrir votre chien!

En alternative, vous n’aurez pas ce problème en utilisant un contenant en verre ou en céramique (à condition de le laver fréquemment). Si malgré tout ça vous souhaitez continuer à utiliser votre contenant de plastique: mettez votre SAC de croquettes au complet dans le contenant de plastique. Les croquettes restent dans leur sac et le sac va dans le contenant de plastique. Ça c’est acceptable. De plus, en cas de problème (ex: rappel de croquettes) vous aurez toujours votre sac afin de vérifier le numéro de lot pour savoir si votre sac est touché par le rappel.

4. Acheter une croquette pour un supplément ou un ingrédient contenu dans le sac

Faites-vous partie de ceux qui achètent une marque de croquette car elle contient un supplément comme par exemple de la glucosamine (pour soulager les troubles articulaires) ou des canneberges (troubles urinaires)? Si oui, vous êtes probablement victime d’un beau coup de marketing!

De la glucosamine, aucune croquette n’en contient assez pour offrir un réel soulagement à un chien et c’est sans parler que la cuisson en tue une bonne partie. Mais faisons l’exercice, juste pour prouver mon point:

Pour obtenir un soulagement notable, un chien aura besoin de 20 mg par livre de son poids. Ceci signifie donc qu’un chien de 50 lbs (qu’on va prendre en exemple) aura besoin de 1000 mg de glucosamine par jour.

Lorsque indiqué par le fabricant, une croquette normale contiendra environ 300 mg par kg. Donc pour 1 kg de croquette on obtient 300 mg de glucosamine. Ensuite, il faut savoir que 4 tasses de croquettes égal 1 lbs en moyenne. 1 kg est donc égal à 8.8 tasses de croquettes.

  • Ceci signifie que si sa nourriture contient 300 mg de glucosamine par kg, votre chien de 50 lbs pour avoir ses 1000 mg de glucosamine devra manger…29 tasses de nourriture par jour! Vous voyez bien que c’est impossible! Il va devenir obèse bien avant de voir une amélioration de ses douleurs articulaires…

Mais vous me direz qu’il existe des produits plus élevés en glucosamine. Oui, mais voyons encore là combien de nourriture un chien de 50 lbs devra manger pour obtenir sa « dose » de 1000 mg par jour:

  1. Nourriture contenant 375 mg/kg: 23 tasses par jour
  2. Nourriture contenant 500 mg/kg: 18 tasses par jour
  3. Nourriture vétérinaire pour articulations (120$ le sac) contenant 950 mg/kg: 9 tasses par jour

Vous voyez donc que même avec la croquette « articulations » du vétérinaire, votre chien devra manger 9 tasses par jour…alors que la portion conseillée pour un chien de 50 lbs est de 3.5 tasses ce qui lui apportera uniquement 377 mg de glucosamine…alors que ça lui en prendrait 1000 mg par jour! Disons qu’on est loin du compte…et je ne vous parle même pas de qualité de ces suppléments mis dans les croquettes versus ce que vous achèterez séparément.

Bref, tous ces mathématiques pour vous faire comprendre qu’un supplément, on l’ajoute soi-même séparément pour s’assurer du bon dosage et de sa qualité. Penser qu’on le trouvera en bonne concentration dans un produit comme des croquettes, c’est vivre dans un monde de calinours.

calinours

5. Ne pas lire la liste d’ingrédients

La première chose que vous devriez faire lorsque vous regardez une croquette est de lire sa liste d’ingrédients et ce peu importe où vous achetez vos croquettes. Vous seriez surpris de lire à quel point les nourritures vendues à fort prix sont remplies d’ingrédients bas de gamme (plumes, bran de scie (bois), sous-produits animaux, etc), qu’on vous vend au prix d’un produit de qualité (100$ et + le gros sac).

Mais peu importe sa provenance, à 100$ le gros sac, la liste d’ingrédients devrait contenir une grande quantité de VIANDE! Pas du maïs ou du bois!

Ensuite, en lisant la liste d’ingrédients, voyez-vous plusieurs ajouts de vitamines (A, B, D, E)? Si oui, c’est que le fabricant a dû ajouter des vitamines synthétiques, qui sont toujours moins bien absorbés par le corps du chien que celles contenues naturellement dans les ingrédients. Pourquoi il doit en ajouter? Car les ingrédients de base ne sont pas assez nutritifs et n’en contiennent pas suffisamment.

De plus, voyez-vous aussi des noms que vous ne connaissez pas trop commençant par « L-… » comme par exemple: L-lysine? Dans ce cas, ce sont des acides aminés ajoutés encore une fois car les ingrédients sont de trop faible qualité nutritive. Plus vous voyez d’ajout d’acides aminés (L-lysine, L-carnitine, DL-méthionine, etc) plus c’est un indicateur que le produit contient peu de viande car ces acides aminés sont présents presque uniquement dans la viande.

En lisant la liste d’ingrédients, vous saurez alors ce que vous achetez vraiment…car le design du sac votre chien s’en fout lui. Ce qui lui importe est d’être bien nourri et pour cette partie, il ne peut que compter sur vous.

6. Croire en la nourriture pour chiots

Une des questions qu’on me pose le plus SOUVENT dans une semaine est: Est-ce que je peux donner une nourriture « tout stade de vie » à mon chiot?

La réponse courte: OUI

En réalité, la nourriture pour chiot existe beaucoup parce que VOUS aimez que ce soit inscrit « chiot » sur le sac. Ça réconforte le client…tout comme l’inverse l’insécurise, d’où le fait qu’on me pose si souvent cette question.

Avez-vous déjà comparé la même nourriture en version chiot et adulte? Généralement, la seule différence que vous trouverez sera que la nourriture chiot aura environ 2-3% de plus de protéines et de gras.

Voyez un exemple ici avec Acana pour petite race. À gauche vous avez la formule chiot et à droite la version adulte.

Vous pourriez arriver au même résultat en prenant la version adulte et en augmentant légèrement la portion. L’inverse aussi: un adulte pourrait manger une nourriture chiot sans nuire à sa santé…mais il faudrait réduire sa portion un peu sinon son repas contiendra trop de calories. Quand vous allez à l’épicerie, est-ce qu’il y a du poulet pour enfant? Non…c’est le même poulet que pour les adultes. Tout est une question de portion. Pareil pour votre chien.

Le seul bémol que j’aimerais ajouter par contre est pour les chiens de grandes races. Puisque les chiots de grandes races (70 lbs et + adulte) grandissent extrêmement rapidement, il est important d’avoir ces valeurs de calcium et phosphore pour leur éviter des problèmes de santé (dysplasie, etc…):

  • Calcium: 1.2 à 1.8%
  • Phosphore: 1.0 à 1.6%
  • Ratio calcium/phosphore: 1:1 à 1.8:1

Si vous achetez une croquette marquée « grande race » vous êtes certain d’avoir ces valeurs. Ceci ne veut pas dire que vous devez absolument avoir « grande race » d’inscrit sur le sac. Plusieurs produits « tout stade de vie (all life stages) » font aussi parfaitement bien pour les grandes races. Sur ces produits vous aurez (généralement sous la liste d’ingrédients ou le tableau d’analyse) quelque chose comme ça:

puppylargebreed

Le mot important est évidemment « incluant ». Pour les produits « tout stade de vie » qui ne conviennent pas aux grandes races, vous aurez « excluant » ou « à l’exception de … », comme dans cet exemple:

RC-Beef-Side

7. Ne pas ajouter de toppers

Les toppers sont selon moi tellement importants que je leur ai consacré un article complet en 2017.

C’est quoi un topper? En réalité, c’est un ajout qu’on fait aux croquettes à partir d’un autre produit afin d’augmenter le potentiel de nutrition. C’est donc un produit de haute qualité qu’on ne peut pas se permettre ($) d’offrir comme seule nourriture à notre chien mais qu’au moins on peut lui en ajouter un petit peu à ses croquettes chaque jour.

Mon topper favori est le lyophilisé. C’est le produit sec qui se rapproche le plus du cru. Les chiens en sont littéralement fous et la valeur nutritive est extraordinaire. De plus, si vous habitez loin des grands centres et que votre boutique n’en a pas en stock, vous pouvez facilement en commander par internet car c’est super léger donc peu dispendieux à poster.

Bref, chaque personne qui donne des croquettes devrait à chaque repas ajouter quelques morceaux de lyophilisé (freeze dried en anglais) au repas de son chien. C’est carrément donner un boost de nutrition à son repas.

FreezeDriedDogFood

D’ailleurs, quelques manufacturiers ont même commencé à suivre cette recommandation et fabriquer directement un produit qui inclus des croquettes et des morceaux de lyophilisé dans le même sac. En voici trois exemples:

Subzero

Stella

Merrick

Personnellement, je recommande toujours d’ajouter soi-même le produit lyophilisé. De cette façon vous contrôlez la quantité et surtout, vous pouvez l’émietter et le mélanger aux croquettes…car certains chiens vont aller manger seulement les « gros morceaux » de lyophilisé si vous ne les émiettez pas. Ils ne sont pas fous! Mais si votre chien mange tout ce que vous mettez dans son bol, alors ces produits deux dans un (croquettes+lyophilisé) sont un excellent choix.

8. Ne pas ajouter d’aliments frais

Le lyophilisé c’est super mais LA meilleure chose que vous pouvez ajouter aux croquettes de votre chien, c’est des aliments frais. Plus particulièrement des fruits et légumes.

Une étude américaine a prouvé que si seulement 3 fois par semaine nous ajoutons des légumes verts aux croquettes de notre chien, nous réduirons ses chances de cancer de 90%. Si vous ajoutez des légumes orange ou jaune, vous réduirez alors ses chances de cancer de 70%. Quand on sait que plus d’un chien sur deux meurt du cancer de nos jours, cette info devient alors encore plus parlante.

fresh food

Quoi ajouter? Brocoli, fèves, concombre, poivrons, carottes, kale, etc…C’est frais et c’est vert, jaune ou orange? Alors ajoutez-en! Vous verrez ensuite les préférences de votre chien.

Quelle portion ajouter? Voyez le bol de votre chien comme une assiette et dites-vous que vous ajoutez environ 25% de légumes frais, soit 1/4 de son assiette/bol. Ils peuvent être crus ou cuits légèrement. Ce n’est pas calorique donc votre chien ne va pas engraisser. C’est d’ailleurs ce que je conseille aux chiens dont on tente (difficilement) de faire perdre du poids sur des croquettes: entre les repas, donnez des collations de légumes!

Certains fruits peuvent aussi être ajoutés en quantités raisonnables car ils contiennent du sucre. Fraises, framboises, bleuets, bananes, kiwis, ananas etc…c’est excellent pour votre chien aussi…mais avec plus de modération.

Un autre incitatif à en ajouter: la majorité des fruits et légumes réduisent l’acidité dans le corps du chien (alcalinise). Sachant qu’un milieu plus acide augmente l’inflammation, il a lieu de vouloir réduire cette acidité! Sans parler que les fruits et légumes apportent une grande quantité de vitamines et minéraux, d’enzymes, d’antioxydants, de fibres et de phytonutriments.

Mais ce n’est pas tout car il y a une foule d’autres aliments qu’on peut ajouter aux croquettes de notre chien. En voici quelques-uns:

  • Oeufs de caille (grand favori de mon chien)
  • Sardines (conservées dans l’eau ou l’huile d’olive)
  • Citrouille en purée
  • Kéfir
  • Lait de chèvre
  • Huile de noix de coco
  • Vinaigre de cidre de pommes
  • Légumes fermentés
  • Huile de poisson ou chanvre
  • Phytoplancton

QuailEgg

kefir2

Voici un court vidéo de Rodney Habib où il interview Steve Brown (sommité mondiale en formulation de nourriture) sur quels ingrédients peuvent être ajoutés à une diète de cru et de croquettes. Vous y verrez que s’il avait un seul aliment à choisir pour ajouter aux croquettes, Steve Brown irait avec…(je vous laisse le découvrir).

9. Ne pas ajouter d’humidité

Le plus gros problème de la croquette sera toujours son manque d’humidité. Alors qu’une nourriture fraîche contient environ 70% d’humidité (eau), une croquette en contient environ 10%. C’est 7 fois moins d’eau, ce qui place nos chiens en constant état de déshydratation. Ceci occasionne une multitude de problèmes de santé, comme par exemple les troubles urinaires (pierres, cristaux, etc…).

Ça va donc vous surprendre mais oui, on devrait toujours ajouter un peu d’eau aux croquettes de notre chien. Cela dit, ça ne veut pas dire que votre chien va aimer ça…mais tentez au moins le coup. S’il aime, c’est clairement un plus pour sa santé! De plus, ça risque de le faire manger un peu moins rapidement, ce qui est aussi excellent.

Parallèlement dans les dernières années, plusieurs compagnies ont développé des produits afin de combattre ce manque d’hydratation. C’est là que sont sortis les bouillons qu’on peut ajouter aux croquettes et qui fonctionnent très bien. Ça ajoute du goût aux croquettes ET ça améliore l’hydratation. En voici quelques-uns qui sont excellents:

THK_beefTHK_Turkey

Open farm broth

fruitables-fruitables-broth-bowls

stellaBroth

10. Croire aux nourritures vétérinaires

Si vous êtes déjà allé chez le vétérinaire pour un problème de santé avec votre chien, il y a fort à parier que ce dernier vous ait recommandé une diète de prescription pour votre chien. En fait, de 35 à 45% de leur clientèle est mise sur ces nourritures vendues uniquement en clinique vétérinaire. Mais si le vétérinaire en vend, c’est surement ce qui se fait de mieux sur le marché? Malheureusement…non! J’irais même jusqu’à vous dire que ce sont parmi les pires produits sur le marché.

Ce que je leur reproche? Principalement, le manque de viande mais aussi: la surabondance de mauvais grains (maïs, blé, soya), l’utilisation d’ingrédients de remplissage comme la cellulose en poudre (c’est un beau mot pour bran de scie…oui oui, du BOIS), l’ajout de nombreuses vitamines synthétiques (car les ingrédients de base ne sont pas assez nutritifs)…bref, tout ce qu’on ne devrait PAS retrouver dans une croquette se retrouve dans celles vendues par votre vétérinaire, peu importe laquelle des trois grandes marques il vend: Hill’s, Purina ou Royal Canin.

Vous ne me croyez pas? Alors regardons quelques recettes de ces fameuses « bouffes de vet ». Je vous en mets deux pour chaque compagnie et je vous défie de chercher où est la viande.

Hills-Digestive
Hill’s i/d Digestive Care
Hills-FoodSensitivity
Hill’s z/d Skin/Food sensitivity
PurinaHA
Purina HA
PurinaUrinaire
Purina Urinaire
RC-satietepoids
Royal Canin – Satiété et contrôle du poids
RC-soinpeau
Royal Canin – Soin de la peau

Comme vous voyez, il n’y a rien de bien reluisant dans les ingrédients de ces formules qu’on vous vend pourtant à gros prix. Si vous donnez ces produits, vous payez donc pour un produit haut de gamme et obtenez des ingrédients bas de gamme.

De plus, remarquez-vous à quel point d’une formule à une autre ce sont toujours les mêmes ingrédients qui sont utilisés, dans un ordre différent? J’aimerais donc savoir comment ils expliquent qu’une formule supporte les problèmes digestifs, de reins, de peau ou les troubles urinaires…si elles contiennent toutes la même chose? N’y aurait-il pas BEAUCOUP de marketing derrière tout ça?

Honnêtement, ces nourritures sont une bonne façon pour votre vétérinaire d’assurer votre fidélité et d’augmenter ses revenus. Je n’en serais pas contre si ça vous était vendu à un prix juste…mais payer plus de 100$ le gros sac alors qu’il y a pour à peine 5$ d’ingrédients, ce n’est pas ce que j’appelle un prix juste. En fait, vous payez pour un beau sac, c’est pas mal tout!

Comme je dis souvent: le milieu de la croquette est un des seuls milieux où le prix payé n’a pas de lien avec la qualité que vous obtenez. Vous pourriez payer moitié moins cher et nourrir 4 fois mieux!

Conclusion

J’espère que ces quelques conseils vous auront appris un truc ou deux que vous pourrez mettre en pratique afin d’améliorer la santé de votre chien. On veut tous le meilleur pour notre chien et donner des croquettes reste encore le mode de nutrition le plus répandu.

Il y a plusieurs façons de « pimper » ses croquettes pour améliorer ce mode de nutrition qui à la base, il faut se l’avouer, est un peu plate.

Faites des essais et observez comment votre chien réagit. Il y a de fortes chances que l’heure des repas devienne de plus en plus intéressante si vous mettez mes conseils en pratique!


Bibliographie

Dog Food: Ten Scary Truths – Jan Rasmusen

TOP 10 MYTHS ABOUT PET FOOD AND NUTRITION – Dr Jean Hofve, DMV

Rotation Feeding for Pets – Pet MD

Canine Diseases Linked to Grains in Dog Food (Part 2) – Dog Food Advisor

THE DEADLY REALITY OF PET FOOD STORAGE CONTAINERS

Glucosamine: Does Your Joint Support Kibble Stand Up? – Dogs Naturally Magazine

Adding Fresh Foods to Commercial Dog Food – Dog Aware

5 Steps to Enhancing Your Dog’s Store-Bought Dog Food – Mary Straus

10 quick & easy food boosters you can add to your dog’s meals to improve their health –  Holly Montgomery

Evaluation of the Effect of Dietary Vegetable Consumption on Reducing Risk of Transitional Cell Carcinoma of the Urinary Bladder in Scottish Terriers – Malathi Raghavan, Deborah W Knapp, Patty L Bonney, Marcia H Dawson, Lawrence T Glickman

Complete and Balanced via Feeding Trial or Nutrient Profile? – Truth about pet food

AAFCO Dog Food Nutrient Profiles – Dog Food Advisor

11 Reasons To Feed Your Dog Fruits And Vegetables – Dogs Naturally Magazine

Soaking Dry Dog Food in Water – The Whole Dog Journal

Busted: Dogs Naturally calls bull$hit on prescription diet dog food – Dogs Naturally Magazine

Martin Letendre

Add comment

Catégories

Abonnement